Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

Evangile du dimanche 1er juillet 2018 - 13e du temps ordinaire

30 Juin 2018, 06:40am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Catacombes vers 300 l'hémorroisse

Catacombes vers 300 l'hémorroisse

Evangile de Jésus Christ selon saint Marc, chapitre 5, 21-43

Jésus regagna en barque l'autre rive, et une grande foule s'assembla autour de lui. Il était au bord du lac.
Arrive un chef de synagogue, nommé Jaïre. Voyant Jésus, il tombe à ses pieds et le supplie instamment : « Ma petite fille est à toute extrémité. Viens lui imposer les mains pour qu'elle soit sauvée et qu'elle vive. » Jésus partit avec lui, et la foule qui le suivait était si nombreuse qu'elle l'écrasait.
Comme il parlait encore, des gens arrivent de la maison de Jaïre pour annoncer à celui-ci : « Ta fille vient de mourir. À quoi bon déranger encore le Maître ? » Jésus, surprenant ces mots, dit au chef de la synagogue : « Ne crains pas, crois seulement. » Il ne laissa personne l'accompagner, sinon Pierre, Jacques, et Jean son frère. Ils arrivent à la maison du chef de synagogue. Jésus voit l'agitation, et des gens qui pleurent et poussent de grands cris. Il entre et leur dit : « Pourquoi cette agitation et ces pleurs ? L'enfant n'est pas morte : elle dort. » Mais on se moquait de lui. Alors il met tout le monde dehors, prend avec lui le père et la mère de l'enfant, et ceux qui l'accompagnent. Puis il pénètre là où reposait la jeune fille. Il saisit la main de l'enfant, et lui dit : « Talitha koum », ce qui signifie : « Jeune fille, je te le dis, lève-toi ! » Aussitôt la jeune fille se leva et se mit à marcher — elle avait douze ans. Ils en furent complètement bouleversés. Mais Jésus leur recommanda avec insistance que personne ne le sache ; puis il leur dit de la faire manger. 

**************************************************************************************************************SAMEDI 30 JUIN       18h30 à St Marcel : sainte messe  dominicale anticipée pour les âmes du Purgatoire.

*DIMANCHE 1er JUILLET -  13e DIMANCHE ORDINAIRE

                   10h00 à Villars : sainte messe dominicale « pro populo»  pour Paulette BERTHILLOT (40aine†) Georges GAUTHIER et sa famille, Antoine GIRERD et les défunts de la   famille  SEVE

*************************************************************************************************************

 

Voir les commentaires

Le Pape compare l'avortement aux crimes nazis

22 Juin 2018, 07:44am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Le Pape compare l'avortement aux crimes nazis

Le pape François a comparé samedi 16 juin l'avortement pratiqué en cas de handicap de l'enfant à un eugénisme "en gants blancs" comme celui pratiqué par les "nazis", dénonçant le fait que "pour avoir une vie tranquille, on élimine des innocents".
"J'ai entendu dire qu'il est à la mode, ou au moins habituel, de faire au cours des premiers mois de grossesse des examens pour voir si l'enfant ne va pas bien ou s'il naîtra avec quelque chose (un problème, ndlr), le premier choix étant de s'en débarrasser", a déclaré le pape en recevant au Vatican des représentants d'associations familiales.
"Au siècle dernier, tout le monde était scandalisé par ce que faisaient les nazis pour veiller à la pureté de la race. Aujourd'hui nous faisons la même chose en gants blancs", a déclaré le pontife argentin.

Voir les commentaires

Évangile du dimanche 24 juin 2018 - Nativité de Saint Jean Baptiste

22 Juin 2018, 07:25am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Évangile du dimanche 24 juin 2018 - Nativité de Saint Jean Baptiste

Evangile de Jésus Christ selon saint Luc, chapitre 1, 57-66, 80.

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné. À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui. L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.

*************************************************************************************************************

SAMEDI 23 JUIN

              18h30 à Birieux : sainte messe dominicale anticipée de la solennité de Saint                      Jean Baptiste, pour Louis DELORE et les familles DELORE- DROMARD..

DIMANCHE 24 JUIN - SOLENNITE DE SAINT JEAN BAPTISTE                                                10h00 à Villars: sainte messe dominicale « pro populo » 

*************************************************************************************************************

Voir les commentaires

Cardinal Sarah : Homélie de la Messe de clôture du 36ème Pèlerinage de Chartres

20 Juin 2018, 10:49am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Voir les commentaires

Evangile du dimanche 17 juin 2018 - 11e du temps ordinaire

14 Juin 2018, 10:10am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Evangile du dimanche 17 juin 2018 - 11e du temps ordinaire

Evangile de Jésus Christ selon saint Marc, chapitre 4, 26-34

Parlant à la foule en parabole, Jésus disait : 
« Il en est du règne de Dieu comme d'un homme qui jette le grain dans son champ : nuit et jour, qu'il dorme ou qu'il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D'elle-même, la terre produit d'abord l'herbe, puis l'épi, enfin du blé plein l'épi. Et dès que le grain le permet, on y met la faucille, car c'est le temps de la moisson. »
Il disait encore : « À quoi pouvons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole allons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences du monde. Mais quand on l'a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. »
Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de la comprendre. Il ne leur disait rien sans employer de paraboles, mais en particulier, il expliquait tout à ses disciples.

*************************************************************************************************************

*SAMEDI 16 JUIN

                18h30 à St Paul de Varax : sainte messe  dominicale anticipée  pour les familles FAURE-ROCHE , Louis DELORE, Paul  BAUJARD.

 

*DIMANCHE 17 JUIN -  11e DIMANCHE ORDINAIRE

                10h00 à Villars : sainte messe dominicale « pro populo»  pour Georges GIRERD,  Yves TORRES et les défunts des familles VAPILLON -  BOULY, Claudius MATHULIN, Antonio MARTINS et son frère Manuel, François GRAUBY.      *Mémento des vivants : pour une personne malade.  

*********************************************************************************

Voir les commentaires

Un monde sans Dieu est un monde de ténèbres

14 Juin 2018, 09:47am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Un monde sans Dieu est un monde de ténèbres, de mensonge et  d’égoïsme !                                                                                                                                                                           

  ...Sans la lumière de Dieu, la société occidentale est devenue comme un bateau ivre dans la nuit ! Elle n’a plus assez d’amour pour accueillir des enfants, les protéger dès le sein de leur mère, les préserver de l’agression de la pornographie. Privée de la lumière de Dieu, la société occidentale ne sait plus respecter ses vieillards, accompagner vers la mort ses malades, faire une place aux plus pauvres et aux plus faibles. Elle est livrée aux ténèbres de la peur, de la tristesse et de l’isolement. Elle n’a plus que le vide et le néant à offrir. Elle laisse proliférer les idéologies les plus folles. Une société occidentale sans Dieu peut devenir le berceau d’un terrorisme éthique et moral plus virulent et plus destructeur que le terrorisme des Islamistes. Souvenez-vous que Jésus nous a dit : « Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt Celui qui peut perdre dans la géhenne à la fois l’âme et le corps » (Mt 10, 8)...                                                                                                  Homélie du Cardinal Sarah à Chartres - Pèlerinage de Chartres Pentecôte - Notre-Dame de Chrétienté 21 mai 2018     

 

Voir les commentaires

1 2 > >>