Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

ANNONCES DE LA SEMAINE

31 Mars 2014, 17:20pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

       *Mercredi 2 avril

             18h30 à la cure de Villars : sainte messe.

                *Jeudi 3 avril -  à 20h30 à l’église de Villars : Garde d’honneur du Sacré Cœur, Heure sainte suivie de la sainte messe.

            *Vendredi 4 avril 17h30 chemin de la Croix à l’église, suivi de la sainte messe pour la famille de FRAMOND.

 

              SAMEDI 5 AVRIL

              18h30 à Marlieux : sainte messe dominicale anticipée pour une personne

              malade les familles CAMPANT-DOUSSON ET Marguerite MAROKY

*DIMANCHE 6 AVRIL  - 5e DIMANCHE DE CAREME

                10h00 à VILLARS : sainte messe dominicale « pro populo » pour  Marinette MEILLER

                11h30 : baptêmes de  Chiara et Mia LEVEQUE.


Le bol de riz

a rapporté la somme de 148 € qui sera remise aux petites sœurs des pauvres de Lyon. Merci


Très cher Monsieur l’abbé,

 

Le Père Laurent est revenu enchanté de son passage en votre paroisse. Il nous a dit tout le bon zèle et la soif de vos paroissiens et nus a confié de lourdes intentions avec toute la discrétion voulue. Je vous remercie de la « récolte » en espérant que celle des cœurs fasse le centuple en grâces.

Vous savez que vous êtes toujours le bienvenu au monastère et je vous assure encore une fois de nos sentiments les plus fraternels et de notre prière

 

† F. Louis Marie, abbé Ste Madeleine du Barroux

 

Lors de la récollection, un chèque de 500 € a été remis pour la Fondation de l’abbaye.


 

 

 

Voir les commentaires

ATTENTION ! CHANGEMENT D'HEURE

28 Mars 2014, 19:21pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Passage à l’heure d’été dimanche 30 mars 2014


images COCORICO

à 2 heures du matin. Il faudra ajouter 60 minutes à l’heure légale. Il sera alors 3 heures.


Pour la paroisse : chemin de croix à 17h30 et messes du samedi soir et en semaine à 18h30.


Voir les commentaires

EVANGILE DU DIMANCHE 30 MARS - 4e DIMANCHE DE CAREME

27 Mars 2014, 10:13am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

L'aveugle-né, 

Evangile de Jésusè-Christ selon St Jean ch 9,1-41 (9,1-6-9. 13-17. 34-38)

En sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance. Ses disciples l'interrogèrent : « Rabbi, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? Est-ce lui qui a péché, ou bien ses parents ? » Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents. Mais l'action de Dieu devait se manifester en lui. Il nous faut réaliser l'action de celui qui m'a envoyé, pendant qu'il fait encore jour ; déjà la nuit approche, et personne ne pourra plus agir. Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » Cela dit, il cracha sur le sol et, avec la salive, il fit de la boue qu'il appliqua sur les yeux de l'aveugle, et il lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » (ce nom signifie : Envoyé). L'aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.


jesus-guerissant-l-aveugle-ne.jpg

Ses voisins, et ceux qui étaient habitués à le rencontrer car il était mendiant dirent alors : « N'est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? » Les uns disaient : « C'est lui. » Les autres disaient : « Pas du tout, c'est quelqu'un qui lui ressemble. » Mais lui affirmait : « C'est bien moi. » Et on lui demandait : « Alors, comment tes yeux se sont-il ouverts ? » Il répondit : « L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue, il m'en a frotté les yeux et il m'a dit : « Va te laver à la piscine de Siloé. » J'y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j'ai vu. » Ils lui dirent : « Et lui, où est-il ? » Il répondit : « Je ne sais pas. »
On amène aux pharisiens cet homme qui avait été aveugle. Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. A leur tour, les pharisiens lui demandèrent : « Comment se fait-il que tu voies ? » Il leur répondit : « Il m'a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et maintenant je vois. » Certains pharisiens disaient : « Celui-là ne vient pas de Dieu, puisqu'il n'observe pas le repos du sabbat. » D'autres répliquaient : « Comment un homme pécheur pourrait-il accomplir des signes pareils ? » Ainsi donc ils étaient divisés. Alors ils s'adressent de nouveau à l'aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu'il t'a ouvert les yeux ? » Il dit : « C'est un prophète. » Les Juifs ne voulaient pas croire que cet homme, qui maintenant voyait, avait été aveugle. C'est pourquoi ils convoquèrent ses parents et leur demandèrent : « Cet homme est bien votre fils, et vous dites qu'il est né aveugle ? Comment se fait-il qu'il voie maintenant ? » Les parents répondirent : « Nous savons que c'est bien notre fils, et qu'il est né aveugle. Mais comment peut-il voir à présent, nous ne le savons pas ; et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas non plus. Interrogez-le, il est assez grand pour s'expliquer. » Ses parents parlaient ainsi parce qu'ils avaient peur des Juifs. En effet, les Juifs s'étaient déjà mis d'accord pour exclure de la synagogue tous ceux qui déclareraient que Jésus est le Messie. Voilà pourquoi les parents avaient dit : « Il est assez grand, interrogez-le ! »
Pour la seconde fois, les pharisiens convoquèrent l'homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : « Rends gloire à Dieu ! Nous savons, nous, que cet homme est un pécheur. » Il répondit : « Est-ce un pécheur ? Je n'en sais rien ; mais il y a une chose que je sais : j'étais aveugle, et maintenant je vois. » Ils lui dirent alors : « Comment a-t-il fait pour t'ouvrir les yeux ? » Il leur répondit : « Je vous l'ai déjà dit, et vous n'avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous m'entendre encore une fois ? Serait-ce que vous aussi vous voulez devenir ses disciples ? » Ils se mirent à l'injurier : « C'est toi qui es son disciple ; nous, c'est de Moïse que nous sommes les disciples. Moïse, nous savons que Dieu lui a parlé ; quant à celui-là, nous ne savons pas d'où il est. » L'homme leur répondit : « Voilà bien ce qui est étonnant ! Vous ne savez pas d'où il est, et pourtant il m'a ouvert les yeux. Comme chacun sait, Dieu n'exauce pas les pécheurs, mais si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, il l'exauce. Jamais encore on n'avait entendu dire qu'un homme ait ouvert les yeux à un aveugle de naissance. Si cet homme-là ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. » Ils répliquèrent : « Tu es tout entier plongé dans le péché depuis ta naissance, et tu nous fais la leçon ? » Et ils le jetèrent dehors.
Jésus apprit qu'ils l'avaient expulsé. Alors il vint le trouver et lui dit : « Crois-tu au Fils de l'homme ? » Il répondit : « Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? » Jésus lui dit : « Tu le vois, et c'est lui qui te parle. » Il dit : « Je crois, Seigneur ! », et il se prosterna devant lui. Jésus dit alors : « Je suis venu en ce monde pour une remise en question : pour que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles. » Des pharisiens qui se trouvaient avec lui entendirent ces paroles et lui dirent : « Serions-nous des aveugles, nous aussi ? » Jésus leur répondit : « Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez pas de péché ; mais du moment que vous dites : " Nous voyons ! " votre péché demeure. »


*SAMEDI 29 MARS

               18h00 à St MARCEL : sainte messe dominicale anticipée pour une personne malade.

*DIMANCHE 30 MARS - 4e DIMANCHE DE CAREME

               10h00 à VILLARS : sainte messe dominicale « pro populo » pour Jacqueline GAUTHIER.

                *Quête de partage avec les petites sœurs des pauvres de Lyon à la sortie de la messe.


 


Voir les commentaires

LE MOT DU CURE

26 Mars 2014, 10:18am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Le Mot du Curé

 

Des apports non négligeables !

 

    Monimages (5) interlocuteur se dit intéressé par la personne de Jésus Christ, mais il n’est pas question pour lui d’accepter les enseignements de l’Eglise : « l’Eglise, me dit-il, a parasité le message du Christ et, à part de nombreuses œuvres d’art, n’a apporté à l’humanité que des problèmes et des interdits : pas une seule avancée pour le bien de la société ! »

 

      « Ah bon ? Lui ai-je répondu : et les hôpitaux ou « Hôtel-Dieu » appelés ainsi car on voulait y accueillir les malades comme le Seigneur en personne ? Et la reconnaissance de l’enfant comme personne humaine à part entière ? Et l’invention des « Monts de piété » pour permettre aux pauvres d’accéder aux prêts bancaires ? Et l’imposition d’un jour chômé par semaine ? Et la mise en place de la « trêve de Dieu » afin d’empêcher les seigneurs de lever une armée pour faire la guerre ? Et la scolarisation des jeunes filles ? Et la mise en place d’un avocat pour les accusés ? Et l’essor de l’imprimerie ? Et l’invention de l’université et des résidences pour étudiants ? Et la mise en place des allocations familiales ? « les sociétés de secours mutuel » ? Et la découverte des lois de la génétique ? Et l’invention d’un langage pour les sourds et muets ? Et les innombrables œuvres caritatives de toutes sortes ?... Tout cela est l’œuvre de l’Eglise et des baptisés qui la composent ! »

       Et j’aurais pu en cherchant bien, allonger longuement une telle liste ! Est-ce honnête de toujours souligner les turpitudes (bien réelles, hélas) de certains chrétiens en oubliant volontairement les apports humains, sociaux, éducatifs et culturels apportés par le christianisme ? 

      Mon interlocuteur a semblé alors quelque peu ébranlé dans ses certitudes. Cependant je ne sais pas si cela suffira pour l’amener à prendre part aux offices du Carême en cours….


Voir les commentaires

PROCHAINES REPETITIONS DE L'ECOLE DES SERVANTS DE MESSE

25 Mars 2014, 11:48am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

blason+devise

Voir la lettre dans la rubrique ESMV à droite.

Voir les commentaires

25 mars : FETE DE L'ANNONCIATION

25 Mars 2014, 08:34am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

  imagesANNONCIATION-PH-CHAMPAIGNE.jpg

 

 

Il est véritablement digne et juste, équitable et salutaire, que nous vous rendions grâces, Seigneur Dieu tout-puissant, et que nous implorions votre secours pour célébrer dignement la fête de la bienheureuse Vierge Marie, du sein de laquelle a fleuri ce fruit qui nous a rassasiés du Pain des Anges.

Le fruit qu’avait dévoré Eve dans sa désobéissance, Marie nous l’a rendu, en nous sauvant.


Quelle dissemblance entre l’œuvre du serpent et celle de la Vierge !

De l’une sont provenus les poisons qui nous ont fait périr ; de l’autre sont sortis les mystères du Sauveur.

Dans l’une, nous voyons l’iniquité du tentateur ; dans l’autre, la majesté du Rédempteur qui vient à notre secours. Par l’une, l’homme a succombé ; par l’autre, le Créateur a relevé sa gloire ; et la nature humaine affranchie de ses liens, a été rendue à la liberté ; et ce qu’elle avait perdu par son père Adam, elle l’a recouvré par le Christ.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>