Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

Articles avec #le mot du cure

Le Mot du Curé

4 Mai 2015, 08:57am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Le Mot du Curé

Mosquées et églises

      Plusieurs paroissiens m’ont demandé ce que je pensais des deux mille mosquées supplémentaires que le grand imam de Paris voudrait voir en France dans les deux années à venir.

      Bien sûr, un tel chiffre tient plus de la propagande que du réalisme. Mais que des musulmans prient dans des mosquées ne me semble pas une aberration. Ce qui me peine, c’est de voir si peu de catholiques dans les églises !

      Il y a toujours eu des non-chrétiens et des incroyants. Par contre, il n’y a jamais eu en France autant de catholiques si peu pratiquants, c’est-à-dire des baptisés qui ne recherchent plus le Seigneur dans les sacrements et qui vivent donc comme si Dieu n’existait pas vraiment ! N’est-ce pas cela le plus inquiétant ?

      On demandait un jour à sainte Bernadette si elle n’avait pas peur que les Prussiens envahissent la France. Sainte Bernadette avait répondu aussitôt qu’elle ne craignait que les mauvais catholiques !

       N’avait-elle pas entièrement raison ?

 

Voir les commentaires

Le Mot du Curé du 8 février 2015

10 Février 2015, 10:32am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Attention aux erreurs !

      Certains jeux télévisés ou radiodiffusés font appel aux connaissances des candidats et donnent lieu à une élimination aussitôt qu’une réponse est mauvaise. J’ai songé que je pourrais appliquer une telle règle dans la vie paroissiale lorsque j’entends des propos tels que :

- La messe, ce n’est pas le plus important.

- Toutes les religions se valent.

- Dieu ne s’intéresse pas à moi ou m’a oublié(e).

- Le Diable n’existe pas vraiment.

- Jésus n’a jamais parlé du célibat.

- Le mariage indissoluble, c’est une invention de l’Eglise…

      En entendant toutes ces affirmations et d’autres semblables, j’ai parfois envie de répondre « éliminé ! ».

     Fort heureusement pour nous, le Seigneur n’applique pas de telles règles. Au contraire, il donne toujours la possibilité de se rattraper, ce qui devient possible lorsque l’on est soucieux de rechercher la vérité et que l’on veut sans cesse apprendre. 

 

 

Voir les commentaires

Le Mot du Curé

19 Janvier 2015, 13:05pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Au seuil d’une nouvelle année.

      Voilà déjà 15 ans que nous fêtions le Jubilé de l’an 2000 et que l’on se prenait alors à rêver d’un troisième millénaire porteur de prospérité et de paix.

       Depuis, que s’est-il passé ? Le monde entier est en proie au terrorisme islamiste, ainsi que nous venons de le voir dans notre pays en situation de guerre à notre porte.

Nous connaissons également chez nous une crise économique profonde avec un nombre considérable de personnes privées d’emploi. Cependant il y a peut-être encore plus grave  que le terrorisme et la crise économique : je veux parler de la crise morale et spirituelle qui, à mesure que la foi chrétienne s’estompe, se répand dans notre pays et dans une grande partie de l’Europe. Cette crise morale fait douter d’un avenir possible pour l’humanité et provoque une grande lassitude. L’Europe est devenue «une grand-mère stérile» a dit le Pape François devant les élus du parlement européen qui l’ont applaudi à tout rompre, preuve s’il en est que nos élites ne savent plus où elles en sont ! La crise morale est si grave qu'elle remet en question la valeur même de la vie humaine : après l’avortement désormais revendiqué comme «un droit inaliénable» puis »l’euthanasie encadrée», voici maintenant à l’étude «le suicide assisté». Que va-t-on encore inventer puis légaliser pour limiter ou mettre fin à l’existence humaine qui semble de plus en plus insupportable ?

QUAND LA VIE N’EST PLUS CONSIDÉRÉE COMME UN BIEN ABSOLU, TOUTES LES HORREURS DEVIENNENT POSSIBLES ! 

      Fort heureusement nous sommes dépositaires en tant que chrétiens d’un trésor qui vient illuminer ce monde bien sombre : l’Evangile de Jésus-Christ donne un vrai relief à la vie. L’amour de Dieu nous libère de toutes ces fausses pistes mortifères. Mais ce trésor, il ne faut pas avoir peur de le révéler, de le faire connaître.  

       Comme chaque année que le Seigneur nous donne, 2015 doit donc être un temps de travail, de grande mobilisation pour chaque baptisé. N’ayons pas peur de retrousser nos manches et de donner de la voix pour être encore et toujours des semeurs de paix et de joie. Et pour tenir dans cette belle mission, nourrissons-nous de la Parole de Dieu, ne négligeons surtout pas notre messe dominicale et prions intensément.

Nous aurons alors la force de bien travailler pour que 2015 soit vraiment une bonne année !

 

 

Voir les commentaires

Le Mot du Curé

12 Janvier 2015, 07:53am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Vite, vite, vite !

      Parmi les souhaits que nous pourrions formuler pour 2015, il me semble qu’ il en est un particulièrement d’actualité : accueillir le temps qui nous est offert. Je m’explique : sans que nous nous en rendions compte, les nouvelles technologies nous font vivre de plus en plus dans la précipitation. On ne sait plus attendre. Le téléphone portable, par exemple, exige que tout le monde soit joignable immédiatement. Avec internet, les réservations et les achats  se font « en un clic ». Et cette rapidité est désormais exigée dans tous les domaines. Le mois d’octobre n’est pas encore achevé que paraissent les catalogues de jouets pour Noël. Les chocolats pour cette même fête sont en vente trois mois à l’avance et les galettes des rois dès la fin novembre ! Bref, on n’attend plus, on anticipe !  

      Ce rythme fou peut déformer aussi la vie spirituelle. C’est ainsi que le 10 décembre, une personne de Lyon m’accosta pour le dire sa surprise de constater qu’il y avait bien peu d’églises dans sa ville avec une crèche ; j’ai dû lui expliquer ce qui désormais semble oublié, à savoir que les crèches sont installées pour le temps de Noël (qui commence le 24 décembre au soir) et non pour le temps de l’Avent : Mais la vertu de l’attente disparaît à tel point qu’à Noël on me demanderait presque une « Messe de minuit » en début d’après-midi ! Oui, la précipitation est partout.

      Comme la vie serait moins stressante et plus agréable si nous prenions le temps, si nous apprenions à nouveau à accueillir les diverses heures qui nous sont offertes au lieu de nous agiter sans fin ? Cela nous aiderait grandement à retrouver le Seigneur qui a voulu justement nous rejoindre dans notre temps.

       Chers paroissiens, c’est le vœu que je formule pour 2015.

       Bonne et sainte année à tous ! 

 

Voir les commentaires

Le Mot du Curé

16 Décembre 2014, 09:05am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Le Mot du Curé

Au sujet de la laïcité

      Qu’est-ce vraiment que la laïcité ? Il est bon de se poser cette question et de voir en quoi consiste exactement la loi votée en 1905 sur ce sujet. En effet, nous pouvons constater à l’heure actuelle que quelques personnes très actives militent pour une laïcité extrême, comme quoi l’extrémisme n’est pas forcément religieux ! C’est ainsi qu’on a pu récemment entendre un député français exprimer sa colère quand le Pape François a été invité à prononcer un discours dans le Parlement européen : pour ce député, la laïcité ne consiste pas à écouter des points de vue différents mais à faire taire les croyants !

      Dans le même sens, à l’approche de Noël, des mairies et des conseils généraux ont été accusés de mettre à mal la laïcité en insérant une crèche dans leurs décorations pour les fêtes de fin d’année. D’autres communes, pour ne pas être inquiétées, sont allées jusqu’à supprimer les étoiles et les anges de leurs guirlandes électriques !

      Mais si nous revenons au texte de la loi de 1905, tout cela n’a rien à voir avec la laïcité ! En effet, la laïcité est tout simplement un mode de gouvernement, car ce qui est laïque, ce n’est pas la société (composée de personnes très variées) mais l’Etat. Confondre l’Etat et la société, c’est tout simplement établir une dictature ! L’Etat est laïque, c'est-à-dire qu’il reste neutre en matière religieuse et ne finance aucun culte.

      Cette neutralité et cette absence de financement ne sauraient être confondues avec une éradication des racines chrétiennes de la France, un combat contre les traditions culturelles ou une opposition envers tout ce qui pourrait avoir un coté religieux !   Mais entre une absence de financement et l’enlèvement de tout signe vaguement religieux, il y a une distance que certaines personnes n’hésitent pas à franchir, et ce en s’abritant sous le label trompeur de la « tolérance ». Pour l’instant, on peut encore librement se souhaiter dans la rue un « joyeux Noël » les 24 et 25 décembre. Pourvu que ça dure !

 

Voir les commentaires

Le Mot du Curé

8 Décembre 2014, 21:44pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Réponse à un paroissien suite au Mot du Curé du 23 novembre sur les guérisseurs :

       Merci pour votre courriel intéressant. Vous avez travaillé le phénomène de la sphère des guérisseurs que je ne maitrise pas aussi bien que vous.

Le mot du Curé voulait surtout aider les paroissiens à faire un petit discernement,  avant de consulter un « guérisseur » qui est aussi souvent un charlatan qui fait payer très cher ses services auprès de la misère humaine.

       Ce que je vois dans le ministère, c’est souvent les dégâts collatéraux provoqués par des séances de « guérison » en laquelle il faut abdiquer de toute rationalité pour s’abandonner dans un acte de Foi dans le don du « thérapeute ».

       Une question se pose alors : l’origine du don ? Si celui-ci est occulte et transmis par une autre personne, le fameux « secret », alors qu’il s’agit avec une grande  certitude d’un rituel magique (magie blanche) qui fait appel à la puissance des anges déchus et qui produit de mauvais fruits par déplacement de symptômes. Oui, les démons qui sont des puissances du « monde spirituel créé » (St Thomas) ont des pouvoirs réels sur la matière et la partie inférieure de l’âme lorsque l’on fait appel à eux par un rituel analogique à celui des sacrements et qui produit l’effet demandé.

       Mais les démons qui sont menteurs et homicides ne donnent rien gratuitement. Ils guérissent d’un côté-là où on souffre, mais détruisent ce qui est essentiel, la vie théologale du  « patient », présage d’une prise de distance prochaine avec la prière personnelle et la vie ecclésiale, la liturgie surtout. Le Salut est alors compromis par la perte de la Foi , de l’Espérance et de la Charité.

       Dans la Bible, Dieu peut confier ses pouvoirs divins à des hommes (St Paul 1Co, 12-9). Ce sont des charismes (grâces) qui renvoient non pas à celui qui les exerce, mais à la source de celui qui les donne. C’est pourquoi le mot  « guérisseur » n’existe pas dans le Nouveau Testament. Saint Pierre dira à Enée le paralytique : « Jésus te guérit » (act.9, 34) et non pas « je te guéris ».   

       Toute référence de pouvoir à soi-même est suspecte et potentiellement dangereuse car les démons qui dominent le monde créé (Prince de ce monde) agissent à travers la personne initiée ou le médium, mais de façon dissimulée sous de bonnes intentions compassionnelles pour s’introduire plus profondément dans l’âme et le corps du consultant qui lui a donné sa foi et sa confiance.                                                                                     

       En dehors de ce don divin reçu gratuitement et discerné dans l’Eglise, il vaut mieux ne pas mettre en œuvre d’autres pouvoirs, même dits naturels comme le magnétisme qui étant une énergie qui vient de la terre peut être aussi vectrice des entités négatives spirituelles : les démons.

       Il vaut mieux alors se tourner humblement, dans la Foi, vers Jésus qui a donné à ses Ministres sacrés le pouvoir de guérir les corps et les âmes en son Nom par la célébration de l’Onction des malades.

       J’espère que ce petit complément vous sera utile. Je vous bénis de tout cœur.

                                                                                           Abbé Pierre Friess

                                                                                  

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>