Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

LE MESSAGE DE PARAY LE MONIAL

, 22:42pm

APPARITION DU 27 DECEMBRE 1673


"Mon divin coeur est si passionné d'amour pour les hommes et pour toi en particulier, que ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu'il les répande par ton moyen et qu'il se manifeste à eux pour les enrichir de ses précieux trésors que je te découvre."


GRANDE APPARITION DE JUIN 1675


"Voila ce Coeur qui a tant aimé les hommes qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance je ne reçois de la plupart que des ingratitudes."

La zélatrice de Villars les Dombes en prière devant la châsse de Sainte Marguerite Marie, entre le Sacré Coeur et le cadran de la Garde d'Honneur, lors de la mission en paroisse pour le Christ Roi le 23 novembre 2008.

 

Les 12 Promesses de Notre Seigneur à sainte Marguerite-Marie pour encourager la dévotion au Sacré-Coeur de Jésus.

1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état.
2. Je mettrai la paix dans leur famille.
3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.
4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.
5. Je répandrai d'abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.
6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l'océan infini de la miséricorde.
7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.
8. Les âmes ferventes s'élèveront à une grande perfection.
9. Je bénirai même les maisons où l'image de mon Cœur sera exposée et honorée.
10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.
11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur, et il n'en sera jamais effacé.
12. Je te promets, dans l'excès de la miséricorde de mon Cœur, que mon amour tout puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu'ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les sacrements, et que mon Cœur se rendra leur asile assuré à cette heure dernière.
NB.  Voir LA GARDE D'HONNEUR : Une Oeuvre merveilleuse.