Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

22 octobre : saint Jean Paul II

22 Octobre 2018, 06:53am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

22 octobre : saint Jean Paul II

Acte d'abandon à la Miséricorde de Saint Jean Paul II.

Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans que
Tu m'as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance,
Tu n'as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour infini.
Au cours de toutes ces années se sont entremêlées de grandes joies, des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé, des deuils, comme cela arrive à tout le monde
Avec ta grâce et ton secours, j'ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi.
Aujourd'hui, je me sens riche de mon expérience et de la grande consolation d'avoir été l'objet de ton amour.
Mon âme te chante sa reconnaissance.
Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage des personnes âgées que
Tu éprouves fortement :
elles sont paralysées, handicapées, impotentes
et souvent n'ont plus la force de te prier,
d'autres ont perdu l'usage de leurs facultés mentales et ne peuvent plus t'atteindre
à travers leur monde irréel.
Je vois agir ces gens et je me dis :à« Si c'était moi ? »
Alors, Seigneur, aujourd'hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales,
je t'offre à l'avance mon acceptation à ta sainte volonté, et dès maintenant je veux que si l'une ou l'autre de ces épreuves m'arrivait, elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes.
Dès maintenant aussi, je te demande de soutenir de ta grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà , Seigneur, ma soumission est devant Toi
et se poursuivra en une silencieuse adoration.
Si, un jour, un état d'inconscience prolongée devait me terrasser,
je veux que chacune de ces heures que j'aurai à vivre
soit une suite ininterrompue d'actions de grâce et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d'amour.
Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie,
se présentera devant Toi
pour chanter tes louanges éternellement.

Saint Jean-Paul II dans Les Annales d'Ars - n° 269

Voir les commentaires

Evangile du dimanche 21 octobre 2018, 29e du temps ordinaire - année B

19 Octobre 2018, 07:49am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Evangile du dimanche 21 octobre 2018, 29e du temps ordinaire - année B

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc, chapître 10, 35-45

Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s'approchent de Jésus et lui disent : « Maître, nous voudrions que tu exauces notre demande. » Il leur dit : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ? » Ils lui répondent : « Accorde-nous de siéger, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire, recevoir le baptême dans lequel je vais être plongé ? »
Ils lui disaient : « Nous le pouvons. » Il répond : « La coupe que je vais boire, vous y boirez ; et le baptême dans lequel je vais être plongé, vous le recevrez. Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder, il y a ceux pour qui ces places sont préparées. » Les dix autres avaient entendu, et ils s'indignaient contre Jacques et Jean. Jésus les appelle et leur dit : « Vous le savez : ceux que l'on regarde comme chefs des nations païennes commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur. Celui qui veut être le premier sera l'esclave de tous : car le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

*SAMEDI 20 OCTOBRE                                                                            18h30 à Saint Marcel : sainte messe  dominicale anticipée pour  Louis DELORE et les défunts de la famille.                                                                            Memento des vivant pour Cassien.                                                                   *DIMANCHE 21 OCTOBRE -  29e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE                   10h00 à Villars : sainte messe  dominicale « pro populo   Pour Claudius MATHULIN, Georges GAUTHIER et les défunts de la famille, Lucien RACCURT (1er ann.) Marie d’ESPALUNGUE d’ARROS (40aine).                                           Défunte de la semaine : Marie AZNAR  (83 ans).   

Voir les commentaires

Le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin, s'est recueilli sur la tombe de Saint Paul VI.

17 Octobre 2018, 09:59am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

from pro liturgia

from pro liturgia

Voir les commentaires

14 octobre Canonisation de saint Paul VI, pape ( 1963 - 1978)

15 Octobre 2018, 06:23am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Voir les commentaires

Evangile du dimanche 14 octobre 2018 - 28e du temps ordinaire - année B.

11 Octobre 2018, 17:10pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Evangile du dimanche 14 octobre 2018 - 28e du temps ordinaire - année B.

Evangile de Jésus Christ selon saint Marc, chapitre 10, 17-30.

Jésus se mettait en route quand un homme accourut vers lui, se mit à genoux et lui demanda : « Bon maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » Jésus lui dit : « Pourquoi m'appelles-tu bon ? Personne n'est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d'adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. » L'homme répondit : « Maître, j'ai observé tous ces commandements depuis ma jeunesse. » Posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l'aimer. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. » Mais lui, à ces mots, devint sombre et s'en alla tout triste, car il avait de grands biens. Alors Jésus regarde tout autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu ! » Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Mais Jésus reprend : « Mes enfants, comme il est difficile d'entrer dans le royaume de Dieu. Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. » De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? » Jésus les regarde et répond : « Pour les hommes, cela est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. » Pierre se mit à dire à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre. » Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : personne n'aura quitté, à cause de moi et de l'Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre, sans qu'il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »

SAMEDI 13 OCTOBRE                                                                                        18h30 à Marlieux : sainte messe  dominicale anticipée pour  la  Famille CAMPANT-DOUSSON et Marguerite MAROKY, Paul BAUJARD.
*DIMANCHE 14 OCTOBRE -  28e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE                          (Canonisation de Paul VI)                                                      10h00 à Villars : sainte messe  dominicale « pro populo Pour Jeanne,  François et Christian DIDIER et les défunts des familles DIDIER-VERZIER, Alain etPascal PIRAT.         

Voir les commentaires

Saint Jean XXIII

11 Octobre 2018, 09:46am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

La Prière de Saint Jean XXIII « Rien qu'aujourd'hui » : 

    « Rien qu'aujourd'hui,                                                                                                         j'essaierai de vivre ma journée sans chercher à résoudre le problème de toute ma vie.                      Rien qu'aujourd'hui, je prendrai le plus grand soin de me comporter et d'agir de manière courtoise ; je ne critiquerai personne, je ne prétendrai corriger ou régenter qui que ce soit, excepté moi-même.                                                                                                                                Rien qu'aujourd'hui, je serai heureux sur la certitude d'avoir été créé pour le bonheur, non seulement dans l'autre monde mais également dans celui-ci.                                                                 Rien qu'aujourd'hui, je consacrerai dix minutes à une bonne lecture en me rappelant que, comme la nourriture est nécessaire à la vie du corps, de même la bonne lecture est nécessaire à la vie de l'âme.                                                                                                                                     Rien qu'aujourd'hui, je ferai une bonne action et n'en parlerai à personne.                                     Rien qu'aujourd'hui, j'accomplirai au moins une chose que je n'ai pas envie de faire, et si on m'offense je ne le manifesterai pas.                                                                                                         Rien qu'aujourd'hui, je me plierai aux circonstances, sans prétendre que celles-ci cèdent à tous mes désirs.                                                                                                                                       Rien qu'aujourd'hui, j'établirai un programme détaillé de ma journée. Je ne m'en acquitterai peut-être pas entièrement, mais je le rédigerai. Et je me garderai de deux calamités : la hâte et l'indécision.                                                                                                                                               Rien qu'aujourd'hui, je croirai fermement — même si les circonstances attestent le contraire — que la Providence de Dieu s'occupe de moi comme si rien d'autre n'existait au monde.                   Rien qu'aujourd'hui, je n'aurai aucune crainte. Et tout particulièrement je n'aurai pas peur d'apprécier ce qui est beau et de croire à la bonté. Je suis en mesure de faire le bien pendant douze heures, ce qui ne saurait me décourager, comme si je me croyais obligé de le faire toute ma vie durant.                                                                                                                                         Ainsi soit-il. » 

Saint Pape Jean XXIII (1881-1963)


Jean-XXIII.jpg

Voir les commentaires