Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupement paroissial de Villars les Dombes         

News from florida, acte 1 - Journal de bord de Gabriel

30 Mars 2010, 09:16am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

News from florida, acte 1
P1010538.JPG

Bonjour !

Et voilà comme promis, des nouvelles de mon voyage (pour mon stage de fin d'études de 6 mois) à Orlando, Florida.

J’en profite d’ailleurs pour donner mon adresse postale : 2228 Lancewood Court, 32817 Orlando, Florida, United States

Alors pour raconter mon périple :

Je suis parti en RER de Port Royal (Paris) à 6h20 ce matin, 40 min pour aller à Charles de Gaulle. Dans mon hall d’aérogare, je passe les qq questions de sécurité, je perds du temps en formalités inutiles. C’est hallucinant comme la sécurité est poussée pour les US, j’ai passé un premier scan de bagages + portique métallique et ensuite dans mon terminal un deuxième passage à détecteur de métal + fouille corporelle !

J’ai embarqué dans un Boeing 767, pas récent, j’ai récupéré une place qui était la plus au fond, pas de hublots ! Un peu blasé pour mon baptême de l’air…Finalement le décollage est bien terrible, on entend bien les réacteurs et l’accélération poussive est constante, il y a une sensation assez bizarre quand on atteint la sustentation, c’est péchu !!

S’en sont suivies 10 h de vol ponctuées par des repas et des repas (le pain avait la forme française et l’intérieur américain : un peu comme dans l’aile ou la cuisse ^^). Bref à la fin du vol on a eu droit à 4h de turbulences, j’ai discuté avec un stewart qui m’a dit que c’était d’une intensité qu’il apprécierait à 8 sur une échelle de 0 à 10 ! Cest vrai que ca secouait tout le temps ! Donc pour passer le temps j’ai commencé à apprendre des phrases francaises au dit stewart bien sympa qui venait de Colombie et qui habitait à Fort Launderdale juste au dessus de Miami. Il m’a recommandé qq bons parcs d’attraction et s’est bien foutu de ma gueule «  oh, is that really your first flight knowing that you study aerospace ? » !! On a vraiment sympathisé et à la fin, il m’a invite à m’asseoir dans les sieges reserves aux siestes des stewarts, juste pres de l’aile ! Et la, spectacle maginifique : déjà l’avion : l’aile qui bouge tout le temps, le winglet (le bout d’aile) le réacteur, les volets et ailerons, on a meme vu les filets de condensation passé un moment ! Ensuite, la ville de Miami : des maisons à perte de vue : Plus grand que Paris et sa banlieue alors qu’il n’y a que 5 millions d’habitants !!

Ensuite, atterrissage, adieux au stewart qui m’invite à un airshow d’avions à 3h30 de chez moi dans 3 semaines (on s’occupe comme on peut^^). Ensuite, changement d’avion pour Orlando, demande d’aide en anglais de partout pour tracer car j’étais à la bourre, passage rapide à la douane.

Une fois dans l’avion, une femme à coté de moi me présente tous les paysages entre Miami et Orlando : Il n’y a que de la flotte dans ce pays, c’est pire que les étangs de la Dombes !!! Vers Miami il y a une zone de marais qui s’étendait immensément jusqu’à l’infini, gigantesque, impressionnant ! Ensuite vers Orlando (1h plus tard) le paysage est vraiment différent de France, les arbres changent, qq palmiers, des étendues d’eaux partout partout, mêmes dans les forets, au pied des arbres.

A l’atterrissage, l’amie de ma voisine d’avion discute un peu avec moi et me propose ensuite de venir prendre un bon repas « à la maison », à cause du « home sick », le mal du pays en gros. C’est fou comme les gens sont accueillants la bas !

Ensuite j’ai trouvé mon colloque, un américain avec une mère française. Finalement, malgré ma volonté de parler anglais, je parle français avec lui, il parle parfaitement et connaît toutes les expressions !

On est allés à la maison : Tout change, les formes des voitures, les panneaux, les unités de vitesse (et de poids : Livres, de volume : gallons). On paie « l’highway » différemment comparé à la France : le péage est une sortie avec réinsertion ensuite, celui qui ne la prend pas se fait flasher si j’ai bien compris. Les distances sont immenses, les routes très très droites.

Ce soir on est allés faire qq courses, alors : le magasin à tout faire la bas genre hypermarché s’appelle le wall mart, il ouvert 24h/24 !!!

Bref voilà, la vie américaine commence, tout le milieu de vie change mais ca a l’air bien sympathique !

Fin de l’acte 1.

Voilà pour les nouvelles, a bientôt !

Gabriel