Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupement paroissial de Villars les Dombes         

Le Mot du Curé

30 Mai 2011, 08:05am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Avant tout se tourner vers Dieu

 

On me pose régulièrement la question « M. le Curé, vous êtes pour la messe en latin ou pour la messe en français ? » C’est là un signe d’intérêt pour les évolutions liturgiques actuellement à l’étude dans l’Eglise. Je réponds aussitôt que la langue n’est pas le plus important : le plus urgent, me semble-t-il, c’est que le prêtre ne réagisse plus en propriétaire de la liturgie, mais s’efface devant les rites proposés par l’Eglise.

 

L’utilisation des langues vivantes a pu pousser les prêtres à trop parler et, inconsciemment, à se mettre en avant alors qu’ils doivent être de simples instruments pour que seule l’action de Dieu transparaisse. On ne devrait pas pouvoir dire « je vais à la messe de tel prêtre » ou « j’aime la messe de l’abbé untel ».

 

« La liturgie, dit Benoît XVI, n’est pas un show. Elle ne vit pas de surprises sympathiques, de trouvailles captivantes, mais de répétitions solennelles. Elle ne doit pas exprimer l’actualité et ce qu’elle a d’éphémère, mais le mystère du sacré ». Et le Pape insiste : « Dans toute forme d’engagement pour la liturgie, le critère déterminant doit toujours être le regard vers Dieu. Là où, quand on réfléchit à la liturgie, on se demande seulement comment la rendre attrayante, intéressante et belle, la partie est déjà perdue. Ou bien la liturgie est œuvre de Dieu, avec Dieu comme sujet spécifique, ou bien elle n’est pas de la liturgie. »

 

Abbé Pierre Friess