Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupement paroissial de Villars les Dombes         

Le Mot du Curé

7 Février 2010, 07:56am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Inculture

Est-ce un rejet ou le résultat d’une grande ignorance ? Toujours est-il que journalistes et médias disent souvent n’importe quoi au sujet de la religion chrétienne et des usages de l’Église.

 On l’a vu récemment à l’annonce de la prochaine béatification du pape Pie XII : ce pape aurait été complice du nazisme par son silence durant la deuxième guerre mondiale... En disant cela, les journalistes savent-ils qu’ils reprennent tout bêtement les propos d’un auteur communiste qui, dans une pièce de théâtre fantaisiste, s’en prenait à l’Église afin de défendre la thèse du parti selon laquelle seuls les communistes  avaient été de vrais résistants. Pauvre Pie XII qui, discrètement, sauva des milliers de juifs, dont le grand Rabbin de Rome, et qui se retrouve dans certains journaux associé à Hitler !

Certes, on ne peut pas demander aux journalistes de tout savoir. Cependant, il existe une règle d’or toujours à observer ; quand on ne sait pas, il vaut mieux se taire : Ce n’est pas ce qu’a fait récemment une « spécialiste (autoproclamée) du Vatican » : devant les caméras de télévision, elle fait la promotion de son dernier livre consacré aux cardinaux. Face au journaliste qui la questionne, elle sort des banalités affligeantes qui montrent que son ouvrage est aussi creux qu’une balle de ping-pong. Mais j’ai failli tomber de ma chaise à la dernière question : le journaliste lui demande pourquoi les cardinaux sont-ils habillés de rouge, et elle répond sans hésiter « pour qu’on puisse les voir de loin » !

Ce n’est donc pas dans son livre que vous apprendrez que le rouge cardinalice évoque le martyre : en cas de persécution, les cardinaux doivent être les premiers à donner l’exemple de la fidélité au Christ jusqu’au don de leur vie.

Cette inculture des journalistes et des médias concernant les questions religieuses n’est-elle pas révélatrice de l’ignorance grandissante des chrétiens eux-mêmes ? Si un commentateur sportif confondait un penalty avec un corner, tout le monde lui tomberait dessus ! Cela prouve que le foot est aujourd’hui plus connu et suivi que le catéchisme !

                  Abbé Pierre Friess, curé