Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

DROIT DE REPONSE DE M. LE CURE SUR LA POLEMIQUE AUTOUR DES FUNERAILLES

16 Janvier 2014, 12:18pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Dans l'édition du journal le Progrès du 13 janvier 2014,  pages de l'Ain et ses Pays. 

 

"En préambule sachez tout d'abord que je n'ai jamais refusé des funérailles à l'église pour un baptisé depuis 8 ans que je suis curé de Villars. Je les prépare toujours avec beaucoup de cœur et de compassion comme si j’accompagnais un membre de ma propre famille. Il est vrai que je suis fidèle dans le déroulement de la cérémonie au Rituel de l’Eglise Catholique, ce qui m’oblige parfois à modérer certaines propositions des familles sur le choix des musiques, textes et prises de parole en décalage avec l’action liturgique qui est avant tout une prière tournée vers Dieu pour le salut du défunt et la douleur de ses proches.

Sachez également que j'ai tout fait pour accueillir la demande de la famille  Aquistapace queje n'ai jamais vue ni entendue.


Jugez-en vous-même:

 

Le mercredi 30 novembre un contact bref au téléphone a été pris tôt le matin avec l’entreprise des pompes funèbres comme cela se fait habituellement puis : plus rien  malgré le constat temporaire d’absence de solution. Après réflexion, j'ai proposé au maire actuel de Villars, Mr Humbert, qui m’a contacté l’après-midi un office funèbre  le samedi 2 à  8h30 mais la proposition a été refusée par la famille car c’était trop tôt. Or, un office demandé à 9h était impossible à organiser dans de bonnes conditions pour une cérémonie rassemblant énormément de monde avec plusieurs discours en vue, tout en sachant que la messe solennelle des défunts de la paroisse avec une nombreuse assistance annoncée depuis 8 jours commençait à 10h et qu'une chorale bénévole venant de St Etienne était également attendue. A moins « d'expédier » la liturgie du défunt, ce qui m'aurait été sans doute bruyamment reproché.

 

J'ai alors proposé au maire qui devait revoir la famille la possibilité du samedi après-midi, quelque soit son heure, et le lundi: pas de réponse à mes propositions car il fallait absolument que le corps du défunt entre au crématorium pour 11h30 le samedi 2. C’était non négociable !


Que faire??? Il aurait été judicieux d'organiser les choses en 2 temps: un hommage civil et sportif dans la salle communale (mais l'initiative ne dépend plus de moi) et ensuite une cérémonie religieuse à l’église pour ceux qui croient, après la crémation, éventuellement en présence de l'urne, le lundi. Mais pour cela il eût fallu que la famille vienne construire tout cela tranquillement avec moi et ne pas faire les choses  en quelques heures, dans la précipitation, en l'absence de la veuve, dans les bureaux de la seule entreprise des pompes funèbres. On trouve toujours dans la rencontre bienveillante et la discussion une solution convenable.


 Avec le maire de Villars, le mercredi 30 octobre, j’ai donc évoqué plusieurs solutions. Il devait me recontacter le soir dans l'attente de la veuve qui revenait d’un voyage en Corse. En définitive rien n'est venu car, dans la précipitation, l'annonce du décès était déjà partie au journal et celle-ci est parue dès le lendemain dans les avis de décès du Progrès alors que nous avions bien le temps, le jeudi 31, de trouver avec l'épouse présente et les enfants de Mr Aquistapace un accord digne pour le bien de tous.


J'ajoute pour être complet que j'ai célébré la messe pour Christian A. le dimanche 3 novembre en nommant le nom du défunt au mémento des morts. Personne des proches n'était là car, d'après les Pompes Funèbres à qui j'avais fait passer le message pour la cérémonie au crématorium, la famille n'a pas voulu que cette messe soit  annoncée! Je crois donc avoir tenté tout ce qui était possible.

Mr Aquistapace a donc eu au crématorium de Bourg des funérailles chrétiennes, en présence de sa famille et de ses amis, célébrées avec l'équipe compétente déléguée par le diocèse comme beaucoup de chrétiens du département qui choisissent la crémation, ce qui n'est pas indigne.

 

Enfin, contrairement aux affirmations mensongères portées sur la même page, je constate que notre église se remplit de plus en plus avec des personnes de tous âges habitant le secteur paroissial qui comprend 9 communes dont Villars. Les voitures sont toutes pour la plupart immatriculées dans l’Ain. La Dombes étant un pays touristique de chasse et de villégiature il se trouve parfois que des catholiques venus d’ailleurs viennent nous enrichir de leur présence. Sachez qu’ils seront toujours les bienvenus car Jésus accueille avec joie tous ceux qui croient en Lui dans Sa maison.

 

Ces critiques inlassablement répétées sur le profil et l’identité des pratiquants de la messe de 10h viennent hélas de personnes mal intentionnées et aigries qui apparemment ne sont pas entrés depuis longtemps dans notre église et ignore complètement ce qui s’y passe. Je les invite donc à venir, ils sont aussi les bienvenus. Ils peuvent aussi consulter le site de la paroisse : www.paroisse-villars.com


Mais veulent-ils vraiment faire partie de la communauté paroissiale ou vivre comme un groupe sectaire qui passe son temps à critiquer, tourné vers le passé et à colporter souvent des contre-vérités. »

 

Abbé Pierre FRIESS, curé du groupement paroissial de Villars-les-Dombes.