Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupement paroissial de Villars les Dombes         

COMMEMORATION DES FIDELES DEFUNTS - NECROLOGE ANNEE 2011 - 2012

1 Novembre 2012, 21:23pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Photo SDAS 111

NECROLOGE  ANNEE 2011  -  2012

 VILLARS LES DOMBES

 

François PIROUD

Raymonde LAVERNEE-TOMATIS

Roger MARLIN

Maria Teresa TREFFORT-DELAYE

Jean PARIZOT

Jacques MERLIN

Claudia BERTHET-PONCET

Louis MERIC DE BELLEFON

Michel CLAUDIN

Angèle DESBOTTES-LOUIS

Paul BARDET

 

Paul FORAT

Denise SACRISTAIN-BRUYERE

Jeanne Claudine GARNIER-DRUGUET

Irène GALLET-CHATELET

Lucie CURTET-VIALLON

Christiane CHAPOLARD-FESSY

Henriette ORTEGA -LLEPEZ

Christophe PEREZ

Simonne BLANC-JANODET

Roger JACOLIN

Jean Claude FALCONNET

Claudius LIEVRE

Ernest DELAYE

René CLAIR

Lucienne AUGUSTIN-CRETIN

Lucien Paul THOM ASSON

Dominique BLANCHON

Raymonde ROBIN

Gabriel MOIROUX

Maurice ROUSSET

Marcel VIALLON

Denise CHARBONNIER

 

MARLIEUX

 

Marie Louise GUICHON-ROGNARD

Hubert CERRUTI

Renée BARBIER-KIEFFER

Marie MONTRADE-MOIROUD

Cyrille MOIROUD

Jean Henri VUILLEROT

 

 

SAINT PAUL DE VARAX

Françoise SAUVAGE-BEJOINT

Joséphine MONARD-MOISSONNIER

Claudia CHENE-GENILLON

Louise BESSON-BLANCHON

Benoît DEGLETAGNE

Armand MUZY

Paul MOREL

SAINT MARCEL EN DOMBES

Marie-Louise VIRIEUX-LARGE

Maurice FAILLET

Thierry BARRALLIÉ

       

UN GRAND AMOUR M’ATTEND

 

Ce qui se passe de l’autre côté, quand tout pour moi aura basculé dans l’Eternité… Je ne le sais pas !

Je crois, je crois seulement qu’un grand Amour m’attend.

 

Je sais pourtant qu’alors, pauvre et dépouillé, je laisserai Dieu peser le poids de ma vie. Mais ne pensez pas que je désespère…

Non, je crois, je crois tellement qu’un grand Amour m’attend.

Maintenant que mon heure est proche, que la voix de l’Eternité m’invite à franchir le mur, ce que j’ai cru, je le croirai plus fort au pas de la mort.

 

C’est vers un Amour que je marche en m’en allant, c’est vers son Amour que je tends les bras, c’est dans la vie que je descends doucement.

 Si je meurs ne pleurez pas, c’est un Amour qui me prend paisiblement.

Si j’ai peur… et pourquoi pas ? Rappelez-moi souvent, simplement, qu’un Amour m’attend. Mon Rédempteur va m’ouvrir la porte de la joie, de sa Lumière.

 

Oui, Père ! voici que je viens vers toi comme un enfant, je viens me jeter dans ton Amour, ton Amour qui m’attend.

*****************************************************************************************************************************************