Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Groupement paroissial de Villars les Dombes         

Le Mot du curé

6 Février 2009, 20:07pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Le Mot du curé…………. de St Rambert en Bugey

Que tous ils soient un !

Ce dimanche 25 Janvier s’achève la semaine de prière pour l’unité des Chrétiens.
Le Pape Jean XXIII, parlant de la division entre les chrétiens disait 
: « ce qui nous unit est plus grand, a plus de poids que ce qui nous divise ! ». Il y a aujourd’hui pour la nouvelle Evangélisation, urgence d’unité. Face au matérialisme grandissant chez les uns, et à la faim spirituelle des autres (qui se traduit par cet engouement permanent à faire la fête, la mise en avant - à l’excès - du sport, la recherche du pouvoir, l’attrait pour toutes sortes de déviances etc…), il est grand temps que les chrétiens s’entendent entre eux pour présenter un message fiable et crédible.
N’allons pas chercher systématiquement l’unité entre chrétiens de différentes Eglises. Certes, elle est importante et il nous faut y travailler. Nous devons construire des ponts les uns
avec les autres. Notre Saint Père nous en donne continuellement l’exemple à travers les différentes rencontres qu’il peut avoir avec nos frères Orthodoxes, Protestants et musulmans. Mais, n’oublions pas que l’unité passe d’abord et avant tout entre nous, au cœur même de notre Communauté Paroissiale.  Une Paroisse divisée ne serait plus missionnaire. C’est l’enseignement même de Jésus : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples ». Le Christ ne saurait être divisé. Nous rendons-nous compte que le monde qui nous entoure a le droit de se rire de nous alors qu’au même moment où nous proclamons la Miséricorde de Dieu nous sommes aussi capables d’entretenir entre nous des querelles et des rancœurs ?
Certes il peut y avoir des blessures qui remontent à des événements qui ont pu se produire, il peut y avoir des incompréhensions, des malentendus, des interprétations hâtives, des jugements hâtifs… mais
ne serait-il pas venu le temps de la Réconciliation ? N’est-il pas venu le temps des pardons demandés, donnés et reçus ? Afin de rendre à chacun sa dignité et de permettre à tous de vivre dans l’unité et la charité ?
Le pardon n’est jamais facile mais l’expérience montre que lorsqu’il est donné et accueilli généreusement il porte des fruits en abondance. C’est cela aussi l’exigence chrétienne : accepter de vivre le pardon, de le recevoir pour pouvoir accueillir pleinement la vie et la joie que Dieu nous promet.
Puisse la clôture de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens nous permettre de faire des pas que peut-être nous n’avons jamais fait ou que nous n’osons pas faire ! « … A cela tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples ! ».

Abbé Olivier Barnay, Curé de St Rambert