Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

Le Mot du Curé

5 Septembre 2008, 11:20am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Bienvenue au Très Saint Père !

  

Cette année pastorale qui commence  sera marquée par la visite du Saint Père en notre pays. Nous l’accueillerons avec une joie immense et une forte espérance. Essayons d’être le plus possible « branchés » par le son et l’image sur la personne du Pape. Laissons-nous enseigner et encourager par ses paroles et par ses gestes.

C’est aussi pour moi l’occasion de lui redire mon entière fidélité dans l’obéissance indéfectible à ses directives. En ce temps de turbulence doctrinale, il faut que les chrétiens se retrouvent autour du Père commun des fidèles, comme des disciples recevant du Maître la parole qui sauve et qui sanctifie afin de la mettre docilement en pratique. « L’Esprit chrétien n’est pas révolutionnaire, l’esprit catholique n’est pas un esprit d’opposition ; c’est un esprit de Paix, de charité et de justice dans la vérité ». (Mgr WACH, icrsp.)

 

C’est dans cet esprit que je souhaite poursuivre patiemment l’application dans notre paroisse du Motu Proprio « Summorum Pontificum » de Benoît XVI; Lors du dernier CPP du 23 juin à Marlieux, chacun a pu s’exprimer largement sur ce sujet. Je retiens de ces échanges que, malgré les différences de sensibilité, il est important pour le moment, de ne rien changer à ce qui a été décidé en février dernier. La forme extraordinaire doit en effet, selon la démarche du Pape, trouver paisiblement et effectivement la place qui lui revient dans notre communauté., tout cela dans l’esprit d’accueil mutuel et dans un souci d’unir ceux dont le baptême a fait des frères et sœurs en Jésus-Christ.


Pour ma part je vois déjà des fruits positifs et missionnaires à la co-existence paisible, pour le bien des âmes, de la célébration digne et fervente des deux formes de l’unique rite Romain. A ce sujet, je remercie M. l’Abbé Jean François Amiot, de l’Évêché, pour sa collaboration sage et fidèle.


Je vous bénis de tout cœur en ce début d’année pastorale. Puissions-nous vivre cette parole du psaume 132 « Oui, il est bon, il est doux pour des frères, de vivre ensemble et d’être unis » (Verset 1)

 Ad majorem Dei gloriam !


Bonne rentrée à tous, et encore bienvenue au Très Saint Père.

                 

                    Abbé Pierre Friess, Curé