Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

L’été est un temps pour se retrouver

15 Août 2008, 18:27pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

L’été est un temps pour se retrouver en harmonie avec la nature, la création sortie des mains de Dieu pour le bonheur des hommes.

Avec le Bienheureux Pierre Vigne écoutons-la nous parler de Celui qui l’a faite.

 

« Le soleil nous crie sans cesse : « Je te donne ma lumière, afin que tu aimes Celui qui l’a faite et qui te l’envoie. ».

Les étoiles crient : «  Nous te montrons la puissance de Dieu, sa conduite, la fermeté de ses ordres et le nombre infini de ses perfections incompréhensibles et infiniment plus élevées au-dessus de toi ; et tout cela, pour que tu l’aimes ! ».

Les tempêtes, les éclairs et les tonnerres, les foudres, les pluies et les vents, nous crient à leur façon, en nous  disant semble-t-il : « Prends garde aux suites de ta dureté, si tu n’aimes pas Celui qui nous a produits… Il est Juste…. Aime-Le ! »

La terre avec tout ce qu’elle contient nous dit : « C’est pour toi que je suis créée. Aime donc Celui qui me soutient et qui te soutient aussi par mon moyen ! Je ne produis rien qui ne soit que pour ton service ! Je te prêche toujours d’aimer Celui qui agit toujours en moi pour te faire du bien ! »

L’air  nous dit : « Sans moi tu ne saurais vivre ! Tu ne me vois pas, et cependant, je suis près de toi et en toi-même. Je te suis toujours intime, en te pénétrant de partout. Souviens-toi ainsi de ton Dieu, en qui tu vis, en qui nous nous mouvons et en qui nous sommes ! C’est Lui qui m’a créé pour toi !

Le feu nous dit : « Par mon activité je te demande d’aimer Celui qui m’a créé… pense vraiment à celui qui t’attend avec amour, un amour de miséricorde qui veut te délivrer du feu du mal. »

L’eau nous dit : « C’est moi qui te rends mille et mille services, comme les autres éléments. Nous servons tous à ton usage. Nous n’existons que pour te servir. Aime donc Celui qui t’aime ! Lave tes fautes par l’eau de la contrition. Va vers ton Centre : Coule vers la mer de toutes les grandeurs : ton Dieu lui-même ! »

Toutes ces bonne et saintes pensées que nous avons ; toutes les paroles que nous entendons ; tout ce qui enfin est produit au dehors et au-dedans de nous,

Tout crie, tout prêche : aime, aime !

Ah ! Aime donc ton Créateur,

Ton Dieu, ton bon Père et ton rédempteur ! »