Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

LE MOT DE L'EVEQUE

3 Août 2008, 14:22pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

 Ingrid Betancourt a été libérée avec une quinzaine d'otages.La nouvelle a fait le tour du monde.  Depuis,les médias l'ont prise en charge !

Vendredi dernier, elle était l'invitée-vedette du journal de 20 heures. Le présentateur lui disait en substance : "Au cours de six longues années de détention, vous avec traversé de lourdes épreuves, tant sur le plan physique, psychologique, que moral et spirituel. Aujourd'hui, où vous avez retrouvé la liberté, où vous pouvez embrasser vos proches, rencontrer vos amis, envisager l'avenir, qu'est-ce que vous aimeriez dire, qui résumerait ce que vous éprouvez en ce moment ? - Je voudrais dire : "MERCI" à Dieu !"

La réponse sobre, qui ne s'embrarrase d'aucune prudence oratoire, qui ne cherche pas à se modeler sur un langage convenu, fait l'effet d'une bombe. On sent un blanc se glisser brusquement dans la conversation. C'est comme si survenait l'arrivée d'un invité-surprise, dont la présence inattendue change tout le déroulement du programme.

Dire Merci à Dieu n'affaiblit en rien la reconnaissance pour tous les acteurs qui ont pris part à la libération de la prisonnière : la famille, les amis, les Gouvernants, les Associations, etc..; C'est porter sur l'ensemble d'une situation un regard de Foi qui perçoit, dans l'écheveau inextricable des événements, la présence agissante de Celui qui conduit la destinée personnelle de tout être humain.

Le regard de Foi refuse de donner le dernier mot à nos raisonnements humains. Il reconnaît l'infirmité de notre savoir. Derrière la racine des choses qui nous échappent, une place est laissée à Dieu. La Foi permet à Dieu d'être Dieu ! Par des chemins qui nous restent inaccessibles, Dieu conduit la marche du monde et agit dans nos histoires les plus personnelles.

La Foi est aussi un puissant levier. Ingrid Bettancourt rapportait, dans le Journal du Dimanche du 6 juillet : "J'avais la foi avant, mais c'était une foi de rituel. On y croit, mais on peut s'en passer. Dans la jungle, je ne pouvais pas m'en passer. Ca a été ma force, puis c'est devenu une présence absolue. Pour moi, c'est une réalité plus que réelle. COmme je vois cette table, et que je la touche".

Puisse la Foi d'une prisonnière devenir aussi ardente chez ceux qui sont libres ! Les vacances peuvent être le temps où l'on reprend le chemin de Dieu !

d'après Eglise des Pays de l'AIN 'revue diocésaine) n°13 du 11 juillet 2008