Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

LES VINGT ANS DE L'ASSOCIATION PRO LITURGIA FETES A VILLARS

7 Juillet 2008, 06:58am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Une belle rencontre chaleureuse entre les membres de l'Association et les paroissiens.
Une messe fervente, priante, comme d'habitude à Villars, mais dont l'interprétation en latin et grégorien par quelques membres de l'Association et le choeur grégorien de Villars donnait un ton "très "monastique ".


 
Les intervenants de qualité, ont développé dans leurs propos  "le silence dans la liturgie prise comme exercice du sensus fidei.




M. l'abbé Laffargue, curé de Tossiat "La vie intérieure dans la liturgie"








et M. l'abbé Marc Aillet, Vicaire général du diocèse de Fré
jus-Toulon "La liturgie comme exercice du sensus fidei"







M. Denis Crouan, fondateur et et actuel président de "Pro liturgia"

  Communication de Dom Michel Jorrot, Abbé de Clairvaux (Luxembourg).

La relève est assurée.
















Commentaires de M. Denis CROUAN

:
XXème ANNIVERSAIRE DE PRO LITURGIA:
 UNE REUSSITE TOTALE!

A l'occasion du XXème anniversaire de notre Association Pro Liturgia, nous avons eu la preuve évidente que la liturgie latine et grégorienne, sous sa forme actuelle, était possible dans les paroisses, contrairement à ce qui a été dit pendant des années.
A Villars-les-Dombes tout a commencé par les Vêpres chantées pour la première fois dans une paroisse (à notre connaissance) à partir des "Heures grégoriennes" réalisées par la Communauté Saint-Martin et les moines de Solesmes. Sans préparation préalable, les fidèles présents ont suivi et alterné la psalmodie avec la
schola.
Le dimanche, la grand-messe paroissiale a été célébrée en latin et grégorien (forme "ordinaire") devant un public nombreux et... jeune! Et si deux mots devaient être retenus, ce serait "recueillement" et "participation". Ou, si l'on préfère, "adoration participative".
Question: pourquoi une telle liturgie est-elle possible à Villars et rarement ailleurs? Réponse: parce qu'à Villars se trouve un Curé qui exerce pleinement sa charge pastorale et qui a fait de la liturgie de l'Eglise - nous disons bien: "de l'Eglise"! - une priorité.
Ici, on respecte le missel, rien que le missel, tout le missel... Et la mise en oeuvre des célébrations est l'affaire de fidèles vraiement compétents et très bien formés. L'animation liturgique n'existe pas plus que les équipes liturgiques... et pourtant "ça tourne"! Ça tourne même mieux qu'ailleurs si l'on en juge par l'assistance dominicale...
Les conférences données à l'occasion de cette rencontre enthousiasmante avaient pour thème général le silence dans la liturgie prise comme exercice du sensus fidei.
Un enseignement dense donné tour à tour par l'Abbé Laffargue, Curé de Tossiat, Mgr Aillet, Vicaire général du diocèse de Toulon-Fréjus (de la Communauté Saint-Martin), le T.R. Père Dom Jorrot, Abbé bénédictin de
Saint-Maurice de Clairvaux.
Le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale où la plongée dans la prière officielle de l'Eglise n'excluait pas la dégustation d'une excellente nourriture terrestre.
Oui, 20 années ont passé: et les choses sont en train de bouger...
De toute part nous sont venus des témoignages montrant que la jeune génération de fidèles (la génération dite "de Jean-Paul II", qui sera bientôt celle de "Benoît XVI") demande à présent du vrai, du solide, de l' "authentiquement catholique".
Oui, la messe en latin est possible dans une paroisse: elle n'exclut pas la prière du peuple.
 Oui, le chant grégorien est un chant qui conserve toute son actualité: il n'interdit pas la participation "active" des fidèles.
Oui, nous devons mettre la liturgie de l'Eglise en oeuvre! C'est ce qui nous est demandé par les évêques du monde entier dont les propos ont été repris dans l'Exhortation Sacramentum Caritatis.
En assistant à la messe dominicale à Villars, nos Amis venus d'outre-Manche nous ont dit: "Que de chemin parcouru en 20 ans! C'est la première fois que nous voyons une telle liturgie en France: l'avenir commence à se dessiner..."
Oui, l'avenir liturgique se dessine: puissent tous nos Pasteurs en prendre acte!

pour en savoir plus :  www.proliturgia.org