Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

Le Mot du Curé

19 Juin 2008, 08:08am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Les Irlandais ont parlé pour nous !

Parrmi toutes les raisons invoquées pour le « Non » des Irlandais, il y en a une dont les médias se sont bien gardés de parler.

En effet, malgré la conviction d’une grande partie des habitants de l’Europe, le texte du traité simplifié de Lisbonne à la suite de l’éphémère traité constitutionnel ne contient aucune référence aux racines chrétiennes de notre continent.

A la suite des appels réitérés des papes en particulier du Pape Jean Paul II, nous constatons ce fait avec tristesse comme une falsification de la vérité historique et une marginalisation consciente du christianisme.

Le laïcisme idéologique qui gagne chaque jour de nouveaux adeptes à ses dogmes destructeurs (avortement, euthanasie, destruction de la famille…), doit susciter notre opposition absolue et notre préoccupation pour le destin futur de l’Europe.

On ne peut pas en effet construire la Maison commune européenne en falsifiant l’Histoire du Vieux Continent et en imposant une vision laïque à tous les peuples de l’Europe.

Je crois que beaucoup d’Irlandais dont la foi est profonde, ont voulu dire « Non » à cette Europe sans identité et sans espérance. Les Fils de cette nation savent ce qu’ils doivent à l’Evangile apporté au IVè siècle par St Patrick, et ils ne veulent pas l’oublier.

Ce « Non » est d’abord un double « oui » : « Oui » à la fidélité de la mémoire historique, et « Oui » à nos racines chrétiennes. 

« On ne coupe pas les racines sur lesquelles l’arbre a grandi » disait Jean Paul II en 2005 : puissent nos dirigeants politiques entendre à travers la voix des peuples du « Non » l’appel du grand Pape.

                                                                                                                             Abbé Pierre Friess, curé.