Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Groupement paroissial de  Villars les Dombes

Evangile du dimanche 26 juin - 13e ordinaire.

24 Juin 2016, 07:21am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Evangile du dimanche 26 juin - 13e ordinaire.

Suivre Jésus sans condition sur la route de la Croix. Evangile de Jésus Christ selon saint Luc, chapitre 9, 51-62.

 

Comme le temps approchait où Jésus allait être enlevé de ce monde, il prit avec courage la route de Jérusalem. Il envoya des messagers devant lui ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue. Mais on refusa de le recevoir, parce qu'il se dirigeait vers Jérusalem. Devant ce refus, les disciples Jacques et Jean intervinrent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions que le feu tombe du ciel pour les détruire ? » Mais Jésus se retourna et les interpella vivement. Et ils partirent pour un autre village. En cours de route, un homme dit à Jésus : « Je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer la tête. » Il dit à un autre : « Suis-moi. » L'homme répondit : « Permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. » Mais Jésus répliqua : « Laisse les morts enterrer leurs morts. Toi, va annoncer le règne de Dieu. » Un autre encore lui dit : « Je te suivrai, Seigneur ; mais laisse-moi d'abord faire mes adieux aux gens de ma maison. » Jésus lui répondit : « Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n'est pas fait pour le royaume de Dieu. »

**************************************************************************************************

 *SAMEDI 25 JUIN

                   11h00 au Plantay : baptême de Louane MAILLIERE.

                   18h30 à St Paul de Varax : sainte messe  dominicale anticipée pour les  familles MARCHAND-DESFLACHE (unique messe sur le secteur paroissial)

*DIMANCHE 26 JUIN -  13e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE                     

                      PAS DE MESSE A VILLARS             

  16h00 à L’ABBAYE DU PLANTAY : sainte messe présidée par Monseigneur l’’Evêque et les prêtres du diocèse, à l’occasion de la fête diocésaine des familles.

**************************************************************************************************

 

Voir les commentaires

Michel Onfray déplore le suicide de l'Eglise avec Vatican II

21 Juin 2016, 07:06am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Michel Onfray fait un constat sans concession des causes de la chute du catholicisme en France
 

 

Michel Onfray,(57 ans), est un philosophe et essayiste français qui défend une vision du monde hédoniste, épicurienne et athée. Ses écrits traitent de l'hédonisme, des sens, de l'athéisme. Il s'inscrit dans la lignée des penseurs grecs célébrant l'autonomie de pensée et de vie. Tout en prônant un athéisme sans concession, il considère que les religions sont indéfendables tant elles sont outils de domination et de coupure avec la réalité.

Voir les commentaires

Ordination de frère Damien Duprat

20 Juin 2016, 07:54am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Frère Damien Duprat, dominicain, ancien séminariste à Villars, sera ordonné diacre samedi 25 juin à Toulouse. Il viendra prêcher la messe du 21 aout prochain en notre paroisse.

Prions pour lui et tous les ordonnés de cette année.

***************************************************************

Voici le mot qu'il adressait aux paroissiens de Villars en avril 2010

 

Le Mot de Damien, notre séminariste.

 

Chers paroissiens,

 

En ce dimanche du Bon Pasteur, nous sommes invités à prier particulièrement pour les vocations. C’est pour moi l’occasion, à la demande de Monsieur le curé, et dans le prolongement de l’éditorial de dimanche dernier, de vous écrire quelques mots à partir de ma propre expérience.

augustin-zacharie-enrolements-repas-paroissial-7.02.2010-18.jpgAujourd’hui âgé de trente ans, natif de Lyon, j’ai perçu l’appel à me consacrer à Dieu alors que j’étais étudiant à l’École d’agronomie de Nancy. Ce fut le début d’un cheminement qui m’a conduit à entrer au séminaire d’Ars en 2005, après avoir travaillé dix-huit mois comme ingénieur dans le domaine de la protection de l’environnement.

Selon les mots de Jean-Paul II, toute vocation est un don et un mystère. Elle est un don, pour celui qui est appelé comme pour ceux à qui il est envoyé. Comme disait le saint curé d’Ars : « Le prêtre n’est pas prêtre pour lui…, il est pour vous ». C’est pourquoi il est bon de rendre grâce au Seigneur pour nos prêtres, qui nous communiquent la vie même de Dieu par les sacrements.

Pensons aussi à prier pour eux, pour qu’ils soient fidèles à leur mission, et cela avec leurs qualités et aussi leurs limites. Dieu, en effet, n’appelle pas forcément ceux qui sembleraient les meilleurs selon des critères purement humains. Il appelle qui Il veut : toute vocation est aussi un mystère.

Pour finir, permettez-moi de vous rappeler ces mots du Concile Vatican II : « le devoir de cultiver les vocations revient à la communauté chrétienne tout entière, qui s’en acquitte avant tout par une vie pleinement chrétienne » (Décret sur la formation des prêtres, n°2). Que le Seigneur vous donne d’accueillir avec joie les vocations qu’Il souhaite peut-être faire naître dans vos familles !

En vous disant ma joie de vous rencontrer chaque dimanche,

 

Damien Duprat,
en deuxième année de philosophie à Ars

Voir les commentaires

La Cure de Villars AU MILIEU DES EAUX !

17 Juin 2016, 19:57pm

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Voir les commentaires

Evangile du dimanche 19 juin - 12e ordinaire.

16 Juin 2016, 07:21am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Evangile du dimanche 19 juin - 12e ordinaire.

Tu es le Christ, le Messie de Dieu.
Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup. Evangile de Jésus Christ selon saint Luc, chapitre 9, 18-24.

 

Un jour, Jésus priait à l'écart. Comme ses disciples étaient là, il les interrogea : « Pour la foule, qui suis-je ? » 
Ils répondirent : « Jean Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres, un prophète d'autrefois qui serait ressuscité. » 
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre prit la parole et répondit : « Le Messie de Dieu. » 
Et Jésus leur défendit vivement de le révéler à personne, en expliquant : « Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu'il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite. » 
Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour, et qu'il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi la sauvera.»

*************************************************************************************************

*SAMEDI 18 JUIN         

                  15h00 à Villars :  Mariage de Olivia GARNIER et Alexandre RIME.

                  17h45 à St Marcel baptême de Manon CUPELY.                                                       18h30 à St Marcel : sainte messe  dominicale anticipée pour Marie BREUILLAUD. En remerciement à NS Jésus et à la Ste Vierge Marie.

*DIMANCHE 19 JUIN -  12e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

 10h00 à Villars : sainte messe dominicale « pro populo»  pour Joseph BAJARD et les familles BAJARD-CHAUMIENNE.

*************************************************************************************************

 

Voir les commentaires

Il est essentiel que le prêtre et les fidèles se tournent ensemble vers l’Orient.

15 Juin 2016, 08:38am

Publié par Paroisse Catholique de Villars les Dombes

Messe dominicale a Villars les D. célébrée dans la forme ordinaire (missel du Bx Paul VI - Vatican II)

Messe dominicale a Villars les D. célébrée dans la forme ordinaire (missel du Bx Paul VI - Vatican II)

Le cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des Sacrements interrogé par Famille Chrétienne,  appelle à une grande réflexion sur l’Eucharistie et invite les prêtres et les fidèles à se tourner vers l’Orient : vers le Christ. (extraits)

 

...... F. C. : Comment faire concrètement?

Cardinal Sarah : Se convertir, c’est se tourner vers Dieu. Je suis profondément convaincu que nos corps doivent participer à cette conversion. Le meilleur moyen est certainement de célébrer – prêtres et fidèles – tournés ensemble dans la même direction: vers le Seigneur qui vient. Il ne s’agit pas, comme on l’entend parfois, de célébrer le dos tourné aux fidèles ou face à eux. Le problème n’est pas là. Il s’agit de se tourner ensemble vers l’abside qui symbolise l’Orient où trône la croix du Seigneur ressuscité.
Par cette manière de célébrer, nous expérimenterons, jusque dans nos corps, la primauté de Dieu et de l’adoration. Nous comprendrons que la liturgie est d’abord notre participation au sacrifice parfait de la croix. J’en ai fait personnellement l’expérience; en célébrant ainsi, l’assemblée, avec le prêtre à sa tête, est comme aspirée par le mystère de la croix au moment de l’élévation.

F.C.  : Mais cette manière de faire est-elle autorisée?

Cardinal Sarah : Elle est légitime et conforme à la lettre et à l’esprit du Concile. En tant que préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, je tiens à rappeler que la célébration “versus orientem” est autorisée par les rubriques du Missel, qui précisent les moments où le célébrant doit se retourner vers le peuple. Il n’est donc pas besoin d’autorisation particulière pour célébrer face au Seigneur. Ainsi, dans une tribune publiée par “L’Osservatore Romano”, en juin 2015, j’ai proposé que les prêtres et les fidèles se tournent vers l’Orient au moins pendant le rite de la pénitence, pendant le chant du Gloria, les oraisons et la prière eucharistique.

F. C. : Dans l’esprit de beaucoup, le changement d’orientation de l’autel est lié à Vatican II. Est-ce vrai?

Cardinal Sarah : Plus de cinquante ans après la clôture de Vatican II, il devient urgent que nous lisions ses textes! Le Concile n’a jamais demandé de célébrer face au peuple! Cette question n’est pas même abordée par la constitution “Sacrosanctum Concilium”… Bien plus, les Pères du Concile voulaient souligner la nécessité pour tous d’entrer en participation du mystère célébré. Dans les années qui ont suivi Vatican II, l’Eglise a cherché les moyens de mettre en œuvre cette intuition.
Ainsi, célébrer face au peuple est devenu une possibilité, mais pas une obligation. La liturgie de la Parole justifie le face-à-face du lecteur et des auditeurs, le dialogue et la pédagogie entre le prêtre et son peuple. Mais dès que nous arrivons au moment où l’on s’adresse à Dieu – à partir de l’offertoire –, il est essentiel que le prêtre et les fidèles se tournent ensemble vers l’Orient. Cela correspond tout à fait à ce qu’ont voulu les Pères conciliaires....

 

Voir les commentaires